Informations générales

Informations générales sur l’école maternelle

A quoi ressemble notre école

L’association, l’école maternelle et l’école de français “Jules Verne” portent le nom du grand écrivain français, mondialement connu pour ses romans d’aventure. En lui donnant ce nom, nous avons voulu vous inviter à nous rejoindre dans notre montgolfière pour apprendre l’aventure, l’imagination, le savoir et le voyage.

Ouvertes respectivement le 1er septembre 1996 et le 5 octobre 2001, dans la banlieue de Novi Sad en Serbie, elles fonctionnent le matin comme une école maternelle et l’après midi comme une école de langue et  une association pour les jeunes

Elles occupent un local au rez-de-chaussée d’un immeuble de quatre étages rue, Đorđa Nikšića Johana n° 30, avec un parking côté rue et une terrasse côté cour donnant accès à l’espace vert de l’immeuble. Les locaux comprennent deux grandes salles de classe destinées aux enfants, une pièce pour les institutrices, une petite cuisine, une salle de bain, des toilettes, un couloir et une grande terrasse. Dans la chambre de repos, que les enfants ont nommée la bibliothèque, un coin vidéothèque et bibliothèque a été aménagé, les enfants peuvent y regarder des livres et des cassettes et s’ils le désirent, les emporter à la maison.

L’école maternelle et l’association accueillent plus de 70 enfants répartis dans 10 classes

• une classe de petits de 3 à 4 ans
• une classe de grands de 5 à 6 ans.

La journée des enfants qui fréquentent l’école maternelle commence à 7h et se termine à 16h. Les activités se répartissent suivant un emploi du temps qui offre aux enfants un large éventail d’activités : initiation à la langue française, aux mathématiques, chant, musique, danse, dessin, travaux manuels, éducation physique, découverte de l’environnement et théâtre.

Les enfants sont encadrés par un personnel diplômé et qualifié : une institutrice d’école maternelle, un professeur de musique, un professeur de français, un jeune assistant-lecteur ou des volontaires venus de France ainsi que des volontaires locaux, étudiants en pédagogie, psychologie, langue française ou en littérature. Un dentiste, un médecin et un psychologue passent à l’école régulièrement.